Le Green IT

By 14 septembre 2011Green

L’impact environnemental des TIC, qui est à tort considéré comme « immatériel », est souvent négligé. Or lorsque l’on réalise qu’une recherche sur Google équivaut à l’énergie consommée pendant une heure par une ampoule à économie d’énergie (source: Strato), on peut légitimement se demander si l’extension considérable des TIC à travers le monde ne représente pas l’un des défis majeurs de notre propre écosystème.

La responsabilité des entreprises est une préoccupation croissante des consommateurs et des investisseurs. Ainsi celles qui se soucient de leur impact sur l’environnement réussissent à attirer plus facilement les meilleurs talents. Ce qui explique pourquoi bon nombre de jeunes entrepreneurs considèrent aujourd’hui que l’écologie combinée à l’innovation sera un graal comparable à ce que le domaine des technologies de l’information et de la communication (TIC) a été durant ces deux dernières décennies. D’où l’apparition de l’expression « Green business ».

Des outils pour agir

A l’heure de la responsabilité sociale des entreprises et du développement durable, les responsables des systèmes d’information ont l’opportunité d’utiliser les initiatives Green IT pour prendre un avantage concurrentiel significatif, non seulement en réduisant les coûts opérationnels, mais aussi en améliorant à la fois l’efficience des opérations et l’image de l’entreprise auprès du public.

Pour ce faire, de nouvelles applications informatiques et des normes sectorielles doivent être développées pour mesurer, contrôler et maîtriser les impacts environnementaux générés par l’entreprise en fournissant des informations fiables pour la prise de décision, la modélisation de scénarios et la validation des résultats. Une fois levé voile du branding et du discours marketing, il reste de vraies informations sur l’origine, la provenance et le cycle de vie des produits, ainsi que sur l’avis du consommateur, tant du point de vue de l’expérience client que de l’environnement et de l’éthique.

Le WWF France, en partenariat avec le site www.greenit.fr (Frédéric Bordage), a réalisé un guide pour un système d’information éco-responsable que je recommande et qui permet de comprendre les impacts environnementaux liés aux TIC et les moyens d’agir pour les réduire – disponible ici : http://www.greenit.fr/article/bonnes-pratiques/lancement-du-guide-pour-un-si-eco-responsable-du-wwf-france-3661

A l’intersection de la gestion des technologies de l’information et de la durabilité, le rôle vertueux du Green IT va bien au-delà des simples économies et avantages (qui semblent évidents), mais remet aussi en question l’évolution du rôle même de l’informatique, qui peut devenir un outil clé pour des entreprises plus durables dans leur ensemble.

Green 2.0
Next Post
Alexandre Gonzalez

Author Alexandre Gonzalez

More posts by Alexandre Gonzalez

Leave a Reply

*